Header Top Banner
Header Top Banner
Header Top Banner

Rythmes scolaires en débat… aux USA aussi !

sommeil3

Si vous trouvez que l’école commence trop tôt le matin, vous n’êtes pas les seuls.

L’Académie américaine de Pédiatrie a publié une nouvelle étude à propos des étudiants « groggys » qui s’endorment à leurs bureaux et de leurs parents, fatigués de tanner leurs enfants pour les faire sortir du lit le matin.

groggy 1 mybabyinamerica.com

Ils expliquent que le manque de sommeil chez les adolescents engendre de mauvais résultats scolaires et pose un problème sérieux de santé publique. Des accidents de la route, une dépression et l’obésité peuvent résulter du manque de sommeil. Et les cours à l’école qui commencent trop tôt contribuent à ce problème.

Des dépressions chez adolescents liées au manque de sommeil

Le rapport technique publié conjointement à la déclaration de principe des pédiatres montre que les adolescents en manque de sommeil ont tendance à manger plus de sucres et de graisses. Chaque heure de sommeil perdue augmente les chances d’obésité de 80 %. Les adolescents qui vont dormir à minuit ou plus tard ont aussi plus de chances de souffrir de dépression et d’avoir des pensées suicidaires.

sommeil 1

D’autre part, les étudiants des collèges et lycées qui commencent plus tard dans la journée ont tendance à avoir moins de problèmes de somnolence durant la journée, moins de retards, moins de difficultés d’attention et de meilleurs résultats scolaires que ceux des écoles qui commencent tôt.

Des accidents fatals soulignent les risques pour les jeunes conducteurs

Même si vous n’avez pas d’enfants à l’école, vous pourriez quand même être impacté si vous conduisez pour aller travailler

Une communauté de Lexington, dans le Kentucky, a réduit de 16.5% le taux moyen d’accident chez les jeunes conducteurs après avoir retardé l’heure de début des cours d’une heure (selon une étude publiée dans le Journal de Médecine de Sommeil Clinique). Et une étude menée sur deux ans dans deux lycées en Virginie a montré que les étudiants avaient moins d’accidents dans l’école ou les cours commençaient le plus tard.

Faire commencer les cours plus tard

Pour améliorer ce problème de santé publique, l’Académie américaine de Pédiatrie recommande que les cours commencent au plus tôt à 8h30. Seulement 14 % des lycées publics respectent actuellement cette ligne directrice, selon le Centre national pour la Statistique d’Enseignement.

« J’espère que la mise en lumière de la question de la privation de sommeil pourra aider à susciter plus de discussions, »  dit Jennifer Davis, co-fondatrice et présidente du National Center on Time & Learning et ancien secrétaire adjoint au Ministère de l’Éducation américain.

Quand le sujet de l’heure de début des cours est soulevée, les parents et les administrateurs scolaires expriment souvent des préoccupations liées au conflit avec le travail – Comment puis-je déposer mon enfant à 9h si je dois être au bureau à 8h30? – Et avec les activités extra-scolaires. Les administrateurs disent que la journée d’école doit finir assez tôt l’après-midi pour que les équipes sportives puissent partager les terrains et s’entrainer avant qu’il ne fasse trop noir.

« C’est encore un exemple qui montre que les écoles doivent être plus centrées sur les élèves, » explique Davis. « Il y a des milliers d’enfants, des horaires de bus, de déjeuner, des contraintes des parents ». Mais nous devons nous concentrer  sur la façon dont nous allons aidsommeil2er nos enfants à réussir. Et s’assurer qu’ils ont assez de sommeil est un des éléments clé. « 

Des conseils pour permettre un meilleur sommeil

L’Académie américaine de Pédiatrie recommande que les adolescents aient 8.5 à 9.5 heures de sommeil par nuit. Ce que  les parents peuvent aider à faire respecter en mettant des limites aux heures de coucher et en limitant l’utilisation des ordinateurs, téléphones et des médias sociaux de leurs enfants dans leur lit.

« Évitez de laisser des écrans comme des ordinateurs ou des TVs dans la chambre à coucher de votre enfant et gardez les portables (téléphones, tablettes, consoles) hors de la chambre autant que possible, » dit le docteur Jennifer Shu, un pédiatre certifié à Atlanta. « Il peut être utile d’avoir a la maison une station de charge centrale où l’électronique de toute la famille passe la nuit. »

Elle ajoute que les parents peuvent aussi encourager la mise en place de rituels d’endormissement comme la lecture avant le coucher, et éviter de programmer des leçons de musique, du sport ou des activités sociales qui pourraient retarder l’heure de coucher.

Vos enfants dorment-ils suffisamment?

« Préparer maintenant le terrain pour un bon sommeil est une habitude importante qui peut faire une différence  sur la santé future de votre enfant, » dit Shu. Si vous avez des préoccupations à ce sujet, parlez-en à un pédiatre ou consultez les Instituts nationaux guide de Santé au sommeil sain. « 

 

 

 

Mots Clés : Santé, Sommeil, Ecole, Rythme, Etudiant, Scolaire, USA, Eleve.
Avec la participation de Immobilier in America

 

 

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *