Header Top Banner
Header Top Banner
Header Top Banner

L’origine de la Galette des Rois pour L’Epiphanie

Epiphanie Rois Mages Galette, Fève My Baby in America

Si l’Épiphanie est une fête religieuse, l’origine de la galette des rois est elle totalement païenne.

Elle trouve son origine dans la fête romaine des saturnales. Les Saturnales sont durant l’antiquité romaine des fêtes se déroulant durant la période proche du solstice d’hiver, qui célèbrent le dieu Saturne et sont accompagnées de grandes réjouissances populaires. La tradition romaine voulait, qu’à l’occasion des saturnales un roi soit élu parmi les jeunes soldats (certains textes disent parmi les condamnés à mort, parmi les esclaves…).

Ce « roi  » pouvait alors commander tout ce qu’il lui plaisait. Cette tradition a évolué et a perduré au cours des siècles en trouvant sa place le jour de l’Épiphanie.

Depuis le XIVe siècle, on mange la galette des Rois à l’occasion de cette fête. La tradition veut que l’on partage la galette en autant de parts que de convives, plus une. Cette dernière, appelée « part du Bon Dieu », « part de la Vierge » ou « part du Pauvre », est destinée au premier pauvre qui se présenterait au logis.

Part-Pauvre galette roi king cake my baby in america

Selon l’usage actuel, la traditionnelle fève est accompagnée ou remplacée par un petit sujet caché à l’intérieur de la pâte de la galette des Rois. La personne ayant dans sa part la fève est symboliquement couronnée roi ou reine. Dans les civilisations les plus antiques, la fève est un symbole de prospérité car c’est une des premières graines à pousser au printemps et sa forme rappelle celui du fœtus.

Lorsqu’il y a des enfants, l’un d’entre eux – en général le plus jeune – doit se placer sous la table et, tandis que la personne qui fait le service choisit un morceau, l’enfant désigne le destinataire de cette portion. «Phaebé Domine pour qui?» demande le père, et l’enfant attribue les parts. S’agit-il d’une invocation au soleil, Phébus, ou de la formule «Seigneur de la Fève»?

Dans le sud des États-Unis la tradition de tirer les Rois existe sous le nom de King cake. Ceux-ci sont mangés pendant toute la période qui va de l’Épiphanie jusqu’au carnaval de mardi gras, le 6 janvier. Par exemple A New Orléans en Louisiane on célèbre le 6 janvier, jour de l’épiphanie, en dégustant une cette fameuse brioche colorée.
Ce jour de l’ “Epiphany”, est aussi appelé “Twelfth Night” (la Douzième Nuit), “Little Christmas”, (le Petit Noël), Il ouvre en même temps la saison du Carnaval, qui dure jusqu’à Mardi Gras.

king cake Galette des rois Epiphanie

Cette tradition a été apportée par les créoles, descendants des colonies Françaises et Espagnoles, qui se sont installés à New Orleans. Ils ont conservé la tradition Française de la Brioche des Rois de Provence et la tradition Espagnole du Bal. Pour les Espagnols en effet, le 6 janvier est “Le Petit Noël” ou “Little Christmas”. Des cadeaux sont échangés et des bals sont donnés.

A la fin du 18eme siècle les colons qui adoraient les Fêtes ont étendu cette tradition à toute une saison de Bals, qui commence le 6 janvier et se termine le Mardi Gras.

Related posts

2 Comments

  1. Pingback: L'Epiphanie aux Etats-Unis | French of America : Vivre, S'installer, Travailler, Vie pratique et l'expatriation aux USA

  2. Pingback: L'Epiphanie aux Etats-Unis | French of America

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *