Header Top Banner
Header Top Banner
Header Top Banner

Trop malade pour aller au Daycare ou pas ?

tropre ou pas my babyinamerica malade pour aller au dayca

Votre conjoint est en déplacement, vous êtes débordé de travail et votre petit s’est réveillé ce matin avec un gros mal de gorge et votre et un nez qui coule … Problème ! Dans beaucoup de familles aujourd’hui les deux parents travaillent et dépendent du daycare (de la crèche) pour la garde de leurs enfants.

Au moment de le déposer au daycare, la situation peut devenir délicate si vous savez que votre enfant a contracté un microbe. La question se pose donc de le garder à la maison ou pas. Ne prenez pas des décisions trop rapides quand il s’agit de la santé de votre enfant. Mais préparez vous et familiarisez-vous avec la politique du daycare avant qu’un problème ne survienne.

green-medical-symbol mybabyinamerica.com

Connaissez les Règles

Il est quasi inévitable que votre enfant tombe malade l’hiver prochain. Les daycare offent un excellent environnement de jeu et d’éveil pour votre enfant mais ce sont aussi de véritables nids à microbes. Quand vous cherchez un daycare, questionnez la direction sur la politique en matière de maladie : quand votre enfant doit rester à la maison car il est malade, quand sera-il autorisé à revenir ?
La conjonctivite et le rhume sont les deux maladies les plus répandues et qui se passent très vite d’enfant à enfant. L’hôpital pour enfants que le Colorado recommande que les enfants n’aient plus de fièvre et soient depuis au moins 24 heures sous traitement avant de retourner au daycare (on considère que votre enfant est fiévreux à partir de 100°F).

« Sachez que les petits enfants gardés collectivement tomberont malades parce que leurs systèmes immunitaires sont sous-développés. C’est une étape naturelle de leur développement » indique Julia Kozusko, LPC, coach de parents et thérapeute familial à Avon, dans le Colorado. Elle conseille également : « en cherchant une crèche, posez des questions sur le lavage des mains et les procédures de nettoyage pour vous assurer que votre enfant est pris en charge par une institution qui limite autant que possible la diffusion des microbes et des bactéries ».

Prenez les bonnes décisions

Nous avons tous pris des décisions un peu impulsive à des moments critiques, surtout quand c’est une grosse journée au travail. Ayez conscience des conséquences que cela peut avoir d’envoyer votre enfant malade à la crèche. Ces dernières ont souvent des politiques strictes pour limiter la propagation des microbes et des germes, incluant le renvoi de votre enfant à la maison dès les premiers symptômes de maladie.

« Essayez de ne pas envoyer votre enfant malade en crèche », dit J.Kozusko. « Ca pourrait se retourner contre vous parce que sont état risque d’empirer et au bout du compte il devra rester plus longtemps à la maison ».

Le docteur Leslie Greenberg de La Andover Family Medecine à Andover dans le Kansas, explique qu’il y a deux bonnes raisons pour ne pas emmener votre enfant malade à la crèche : « d’une part il en va du bon rétablissement de votre enfant, qui se remettra mieux et plus rapidement s’il reste à la maison, d’autre part quand un enfant est malade il devient un vecteur de transmission du virus ou de la maladie aux personnes qui s’en occupent et aux autres enfants, de telle sorte que tout le groupe peut finir par être malade ».

Trouvez le bon équilibre entre le travail et la maison

Selon l’Hôpital pour enfants du Colorado, « les bébés et les petits enfants attrapent en moyenne par an six infections respiratoires et développent une à deux infections gastro-intestinales ». «  Et comme chaque parent qui travaille le sait fort bien, jongler entre un enfant malade et le travail est un véritable numéro d’équilibriste ». Ainsi préparez vous avant que votre petit ne tombe malade.
Avoir une conversation avec votre patron est essentiel pour passer en douceur une épidémie de grippe.

Renseignez vous sur la politique et les procédures de votre bureau à l’égard des parents d’enfants malades. Pouvez-vous travailler de la maison? Y a-t-il un système de répartition des tâches en cas d’absence pour enfant malade ? La plupart des entreprises sont compréhensives quand un enfant est malade mais n’apprécient guère qu’on profite de leur générosité. Marquez votre reconnaissance du congé que vous avez pu prendre et voyez comment compenser les heures perdues.

Mettez en place un « plan maladie »

Ayez votre propre plan B déjà prêt en cas de la maladie. Une fois que vous connaissez les règles de votre entreprise et de celle de votre conjoint, vous pouvez décider ensemble ce qui est le mieux pour vous deux.Vous pouvez par exemple vous relayer à la maison, un jour chacun ou une demi-journée chacun. Pour les parents qui sont seuls, c’est un peu plus compliqué. Essayez de voir si un membre de la famille ou un ami qui n’habite pas trop loin peut s’occuper de garder votre enfant. Sinon envisagez le recours à une baby sitter.
C’est très important pour des parents de discuter de toutes les options pour les jours de maladies avec la crèche et leurs employeurs. Maintenir un bon dialogue avec eux avant la saison des grippes et des rhumes vous permettra de passer cette période avec moins de stress et une impression de mieux contrôler la situation.

 

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *